FANDOM


KH3 icon


Cet article est à propos des rapports de Kingdom Hearts III. Est-ce que vous recherchez les rapports de Kingdom Hearts: 358/2 Days ?

Les Rapports secrets sont des écrits apparaissant dans Kingdom Hearts III. Écrits par différents personnages de l'intrigue, ils dévoilent de précieuses informations sur le passé et les motivations de leurs auteurs. Ils peuvent être obtenus en finissant les portails de combat 1 à 13, après avoir fini le jeu.

Ils peuvent être obtenus en réussissant les Portails de combat 1 à 13; chaque portail donnant le rapport portant le même numéro.

Rapport secret 1 - RéminiscencesModifier

Suis-je en vie ?

Je me suis réveillée dans une cellule, seule, jusqu'à l'arrivée des scientifiques venus effectuer sur moi leurs tests en m'exhortant à révéler mon identité.

Je n'avais aucune réponse à leur fournir. Quatre amis et une clef... c'est à peu près tout ce dont je me souvenais. Même mon nom m'était étranger.

Là-bas, on m'appelait simplement "X". Mon seul réconfort, je le trouvais dans les moments passés à discuter avec les deux garçons qui me rendaient parfois visite.

Un jour, un homme est venu me libérer de cette prison. Dans la pénombre, je n'ai pas pu distinguer son visage, mais j'ai remarqué qu'il portait un bandeau sur l’œil. Et même aujourd'hui, des années après, j'ai le sentiment d'être encore très loin de savoir qui je suis... ou ce que je suis.

Que mon cœur soit la clef qui me guide.

Auteur inconnu

Rapport secret 2 - Journal de l'examen du Symbole de maîtriseModifier

Quelques jours se sont écoulés depuis que j'ai entrepris de parcourir les mondes pour préparer l'Examen du Symbole de maîtrise. Eraqus a demandé un congé pour entreprendre le même pèlerinage, mais apparemment je suis censé terminer mon tour des mondes décrits dans les récits de l'ère des contes de fées en premier.

Il y a encore quelques années, je ne connaissais que mon propre monde, un petit territoire entouré par la mer. Mais j'avais tellement rêvé... J'avais tant envie de voir le Monde situé au-delà.

Enfin, lorsque j'ai reçu les conseils venus du futur, j'ai fini par quitter le nid. Suivant la route menant à mon Maître, je me suis retrouvé face aux ténèbres sous ses nombreuses formes. Mais même alors, je savais, presque par instinct, que leur pouvoir, aussi terrifiant fut-il, pouvait être dompté, maîtrisé.

Eraqus est de sang bleu, il descend des tout premiers Maîtres des anciens récits. Mais je ne suis pas arrivé si loin pour me laisser aller à l'idolâtrie. Je deviendrai son alter ego, son égal. Et pour se faire, je dois apprendre à maîtriser à la fois les pouvoirs nés de la lumière et ceux nés des ténèbres, dans un parfait équilibre.

Xehanort

Rapport secret 3 - Expériences sur le cœur. Notes sur le sujet X, extrait n°1Modifier

Le sujet a été trouvé sur la place centrale peu après l'aube. De sexe féminin, elle est âgée d'à peu près 15 ans. Après avoir passé sept jours en observation, elle a prononcé ses premiers mots, mais elle a été incapable de nous dire son nom.

Le sujet présente des symptômes d'une amnésie prononcée et semble chercher à savoir dans quel monde nous sommes. D'après ses dires, elle aurait quitté son monde natal avec d'autres, mais elle ne semble pas se rappeler du nom de ses compagnons d'autrefois. Tous nos efforts pour sonder ses souvenirs ont été rejetés.

Après les premières expériences menées sur moi, Ansem le Sage a finalement renoncé aux recherches sur le cœur, comme si sa main était paralysée par une peur que je ne peux pas saisir. Or, son nouveau sujet, est comme moi : dénué de tout souvenir. C'est le spécimen idéal pour permettre à mon maître de poursuivre ses travaux. Elle aussi pourrait en tirer bénéfice : sonder le cœur est le moyen le plus direct d'accéder à la mémoire. J'ai moi-même commencé à recouvrer mon passé enfoui grâce à ces mêmes expériences.

Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Ce sont des questions qu'aucun scientifique ne peut ignorer. Et ces mots qu'elle a prononcés... "Que votre cœur soit la clef qui vous guide..."

Xehanort

Rapport secret 4 - Expériences sur le cœur. Notes sur le sujet X, extrait n°2Modifier

Le sujet n'a toujours pas recouvré la mémoire, et nos échanges demeurent pour le moins obscurs. Les quelques bribes d'information que nous arrivons à glaner dépeignent d'un monde disparu, sorti des contes de fées.

Même si cela peut paraître incongru, la question qui semble se poser n'est pas d'où elle vient, mais de QUAND elle vient. Si elle a réellement traversé le temps, la perspective de sonder son cœur est encore plus fascinante.

J'ai mené mes premiers essais sur quelques sujets, mais aucun d'entre eux ne possédait une force mentale suffisante pour les supporter. Ils ont tous fini par sombrer suite au choc psychique. Je savais que perdre un sujet aussi précieux qu'elle serait un revers terrible.

Après avoir pris connaissance des tests que je menais, mon maître m'a demandé d'y mettre un terme immédiatement et de détruire toutes les recherches que j'avais compilées. Mais le pire, c'est qu'il a ordonné la libération des derniers sujets dont je disposais encore. Elle a disparu.

Où se trouve le sujet X à l'heure actuelle ? Maître Ansem dans sa "sagesse" l'a-t-il cachée quelque part ? Quoi qu'il advienne, je ne me découragerai pas. Je prendrai sa place en tant que premier cobaye de la grande expérimentation à venir.

Xehanort

Rapport secret 5 - Mémoires, extrait n°1Modifier

Pour nous qui étions enfants, ce château était un endroit merveilleux. Entre ses murs, Ansem le Sage menait ses recherches, et grâce aux fruits de son labeur, tous les gens de l'extérieur vivaient heureux et sereins. Cela suffisait à attiser notre curiosité, même si toutes les rumeurs qui nous parvenaient par-delà les murs n'étaient pas si clémentes. La nuit, on pouvait entendre des gémissements étouffés d'êtres humains. On parlait même de dangereuses expériences menées sur des gens. Lea et moi n'avons pas pu nous empêcher de mettre au point un moyen d'y pénétrer pour satisfaire notre curiosité.

Les deux qui montaient la garde à l'entrée étaient aussi des scientifiques, même si, vu leur carrure, ils ressemblaient plutôt à des armoires à glace. Passer sous le nez de ce duo sans être vus n'était que le premier obstacle, et il fut déjà assez difficile à surmonter : ils nous ont découverts et jetés dehors sans ménagement à plusieurs reprises.

Quand nous avons enfin réussi à entrer, nous avons descendu l'escalier en colimaçon jusque dans les profondeur du château et nous nous sommes retrouvés dans un grand sous-sol obscur où étaient alignées de nombreuses cages. Il faisait trop sombre pour voir s'il y avait des êtes vivants à l'intérieur, et nous ne pouvions pas nous permettre de crier pour le savoir. Pourtant, nous ressentions une présence presque palpable dans l'obscurité. La terreur s'est emparée de nous et nous avons immédiatement regretté d'être venus. Mais alors que nous nous apprêtions à fuir, nous avons entendu une voix étouffée. L'envie de nous sauver était presque irrépressible, mais quelqu'un, ou quelque chose, nous a appelé.

C'est là, baignée d'une faible lueur argentée, que nous l'avons trouvée.

Saïx

Rapport secret 6 - Mémoires, extrait n°2Modifier

Il faisait trop sombre pour distinguer ses traits. Nous parlions avec elle en murmurant. Qui était-elle ? Que faisait-elle emprisonnée là ? Elle n'avait aucune réponse à nous apporter. Aucun souvenir. Elle avait beau être une énigme, je voulais lui venir en aide.

Alors, que nos incursions dans le château ont continué, même si elles tournaient court dès l'entrée la plupart du temps. Quand nous arrivions à y pénétrer, nous discutions avec elle. C'était le seul réconfort que deux enfants comme nous pouvions lui offrir.

Mais Lea avait une autre idée en tête. Il était déterminé à la libérer. Ce jour-là, nous nous sommes infiltrés dans le château sachant seulement que nous voulions la sauver de tout notre cœur.

Mais nous ne l'avons pas trouvée à l'intérieur, ni ce jour-là, ni lors d'aucune de nos visites suivantes. Avait-elle été déplacée ? Ou est-ce que nous l'avions tout simplement imaginée ? Lea et moi savions qu'il n'y avait qu'un moyen d'en avoir le cœur net.

Alors, nous voilà tous deux devant l'entrée du château, non pas comme des enfants qui cherchent à entrer par effraction, mais pour devenir les nouveaux apprentis d'Ansem le Sage.

Saïx

Rapport secret 7 - Réflexions sur le projet de réplication humaine et la réanimationModifier

Suite à mon élimination et à ma reconstitution en tant qu'humain, je ne me suis pas réveillé immédiatement. Les dégâts étaient peut-être exceptionnellement graves. Après mon réveil, je suis resté au lit à réfléchir à la suite que j'allais donner aux événements.

A l'occasion de mes travaux sur le programme de réplication pour l'Organisation, j'ai produit environ vingt réceptacles. Les premiers résultats étaient pour la plupart des échecs cuisants et aucun ne s'est vu attribué un numéro. Mon tout premier succès, parmi ces tentatives précoces, fut Néo-Riku. Par la suite, ce fut Xion (Numéro i, alias N° i), qu'il était pratiquement impossible de distinguer d'un humain naturel, même si elle a fini par devenir instable à cause de l'influence des autres. En utilisant ces deux-là comme base, j'ai œuvré à créer d'autres répliques quasiment parfaites, mais le projet a été suspendu juste avant que mes efforts ne puissent porter leurs fruits. Je soupçonne Xehanort de vouloir utiliser non seulement les deux répliques initiales, mais aussi celles de mes deux derniers travaux qui n'ont pas servi.

Je me suis levé ce matin avec l'envie d'aller marcher dans le parc, ma première sortir depuis longtemps. Ma promenade a cependant tourné court lorsqu'un visiteur inattendu est venu me faire une offre surprenante. Bien qu'il soit plus jeune que moi, il a gravi les échelons jusqu'à devenir le bras droit de Xemnas. J'ai accepté ses conditions et je suis à nouveau devenu un Simili... Il me sera plus facile d'accéder à l'ancien programme de réplication ainsi.

Je me rachèterai, peu importe le prix à payer.

Vexen

Rapport secret 8 - La "véritable" OrganisationModifier

Xehanort cherche à rassembler douze réceptacles, ce qui avec sa vraie version de lui constitue la "véritable" Organisation XIII. Maintenant qu'il a les effectifs requis, Demyx et moi faisons office de remplaçants.

Plusieurs autres membre qui obéissaient à Xemnas au sein de l'ancienne Organisation ont suivi le même chemin que moi : ils ont abandonné leur humanité retrouvée pour finalement redevenir des Simili et rejoindre la "véritable" Organisation. Mais pas Xemnas. Ce dernier ne peut pas exister dans le présent étant donné qu'un Xehanort est déjà ici : le vieillard qui dirige la nouvelle Organisation. Et comme il est désormais humain, ni son Sans-cœur et son Simili, ni les autres qui ont été vaincus dans le passé, et particulièrement sa version jeune, ne peuvent subsister dans cette époque.

Pour y remédier, Xehanort se sert des prototypes de répliques que j'ai crées par le passé comme réceptacles, transfèrent le cœur de ses autres versions depuis la période à laquelle ils existaient. Xehanort m'a donné l'ordre de parfaire les prototypes, pour qu'ils soient encore plus réalistes.

Perfectionner mes créations pour qu'elles puissent accueillir de véritables humains faits de chair et d'os sert également mes desseins. Tout ce qu'il me reste à faire pour me racheter, c'est de trouver le moyen de transmettre autant de réceptacles que possible à ceux qui le méritent vraiment.

Vexen

Rapport secret 9 - Analyse partielle du code d'Ansem le Sage, extrait n°1Modifier

J'ai analysé toutes les données que le Maître a laissées à Riku et je consigne ici les conclusions préliminaires que j'en ai tirées.

Le cœur de Sora est composé de trois compartiments, chacun contenant le cœur de quelqu'un d'autre. L'un d'entre eux est celui de Roxas. Une autre boîte renferme un deuxième cœur de la même période. Le troisième cœur date d'une époque encore antérieure à celle de Roxas. Les trois coexistent en lui en état de stase. Si nous prenions le risque de les extraire mécaniquement, Sora pourrait redevenir un Sans-cœur. Ainsi, le danger est trop grand.

Il faut tout d'abord préparer un réceptacle pour chacun des cœurs. Il faudra ensuite un élément déclencheur pour susciter leur réveil. Bien entendu, la solution idéale serait de restituer chaque cœur à son corps humain respectif (bien qu'on ne connaisse pas l'identité des deux autres individus), mais Roxas n'en possède pas. Il en va de même pour Naminé, qui est censée exister dans le cœur de Kairi à présent. Une fois qu'un corps aura été préparé, il ne restera plus qu'à réveiller le cœur pour qu'il quitte le corps de Sora et retrouve son propre réceptacle... et pour provoquer ce réveil, nous aurons besoin de quelqu'un ayant des liens avec ce cœur.

La numérisation totale et parfaite du cœur est impossible. Seule une reconstruction fragmentaire est envisageable. Ainsi, je ne vois pas d'autre solution que d'extraire les cœurs dont nous avons tant besoin directement de Sora. Fort heureusement, les données stockées dans la Cité du Crépuscule contiennent une sauvegarde quasi parfaite des souvenirs de ceux qui y ont vécu. Pour Roxas et Naminé en particulier, ceci est crucial.

Ienzo

Rapport secret 10 - Analyse partielle du code d'Ansem, extrait n°2Modifier

La seule alternative envisageable pour contenir leur cœur est les répliques. Si nous parvenons à transférer les souvenirs numériques des archives de la Cité du Crépuscule dans les répliques, elles devraient pouvoir reproduire l'apparence humaine de chacun quasiment à la perfection.

Ensuite, il ne suffira plus qu'une étincelle à leur cœur pour qu'ils ne se réveillent, s'extirpent de Sora et de Kairi et soient transférés dans ces nouveaux corps.

Le programme de réplication était réellement révolutionnaire, mais il était inachevé au moment où l'ancienne Organisation a été éliminée. Sans Even, comment allons-nous faire progresser les recherches ? Nous avons besoin d'au moins trois répliques : une pour Roxas, une pour Naminé et une pour l'inconnu qui se terre dans le cœur de Sora.

Ce sont des obstacles importants, mais en parcourant les données de mon maître, le goût de la glace me revient. Quand j'étais enfant, il m'en donnait quand nous partions en balade tous les deux.

J'aurai largement le temps le temps de regretter ma trahison plus tard. Pour l'heure, je dois me concentrer sur la restauration de Roxas et de Naminé pour prouver que mon maître est bien intentionné.

Ienzo

Rapport secret 11 - Observations, extrait n°1Modifier

J'ai réussi : la Guerre des Keyblades s'est déroulée exactement comme cela est écrit sur la Page perdue. Je dois désormais transmettre la Keyblade reçue de mon maître à quelqu'un d'autre. Cinq chefs d'Union ont été choisi parmi les dents-de-lion survivants. Je vais confier la Keyblade à l'un d'eux, et continuer d'observer la tournure des événements.

Toutefois, il semblerait que l'un des Cinq soit un imposteur, quelqu'un que le Maître n'a pas choisi. Il s'agit d'un virus dans le programme qu'il a mis au point si minutieusement.

Le virus s'est lancé dans un projet singulier : aussi aberrant que cela puisse paraître, il va permettre aux Cinq de fuir vers une autre dimension. Mais une telle entreprise est-elle réellement possible ? Il s'agit de la même ruse que celle utilisée par les dents-de-lion pour rejoindre d'autres dimensions à l'issue de la Guerre des Keyblades. Mais ces enfants ne sont pas des Maîtres. Ils ne sont pas capables de faire ça... à moins bien sûr qu'une certaine personne dotée de pouvoirs magiques et invoquée ici depuis le futur en sache plus que moi.

L'histoire des chefs d'Union devrait se dérouler selon les règles établies. Alors, ces nouveaux événements sont-ils juste une étape de plus dans les grands desseins du Maître ?

Inconnu

Rapport secret 12 - Observations, extrait n°2Modifier

Même dans une dimension sans Guerre des Keyblades, la paix n'a été qu'un rêve. Durant notre absence et celle de notre Maître, des "ténèbres" sont apparues, qui mèneront à coup sûr le Monde à sa perte une fois encore.

Au cœur du chaos, j'ai confié ma Keyblade à l'un des chefs d'Union, comme le Maître me l'avait ordonné. J'ai vu les Cinq être envoyés vers d'autres dimensions, non sans un lourd tribut, afin que la lignée des porteurs de la Keyblade puisse perdurer. Désormais dénué de Keyblade, je dois quitter cette contrée pour accomplir ma dernière tâche. Je vais donc devoir me séparer de mon corps et faire passer mon cœur de réceptacle en réceptacle. Autant qu'il en faudra.

Mais je continuerai d'observer chaque ère qui passe, successivement. Et un jour, que ce soit dans des années, des décennies, des siècles ou des millénaires, je trouverai les Cinq.

Au cours de ce cycle de transmissions, un élu s'élèvera pour reproduire la Guerre des Keyblades, et lorsque ce bouc émissaire s'emparera de ma Keyblade, le moment sera venu pour moi d'entrer en scène et de remplir mon rôle

Les Maîtres perdus se réveilleront.

Inconnu

Rapport secret 13 - Observations, extrait n°3Modifier

Apparemment, ce corps et ce nom seront mes derniers. Je pourrais écrire de nombreux ouvrages pour raconter toutes les vies que j'ai vécues au cours des siècles, mais je dois me concentrer sur le plus important.

La Keyblade a bien été transmise de génération en génération, et l'avènement d'un Maître de la Keyblade dévoué aux ténèbres semble imminent. Jusqu'à maintenant, j'ai observé le déroulement des événements de loin, mais le temps est peut-être venu d'intervenir. Je n'ai qu'à jouer le rôle d'un ignorant désireux de s'approprier le pouvoir de la Keyblade. Il me suffira de me faire passer pour son allié afin de surveiller ma Keyblade de près.

La Scrutatrice... Cette Keyblade forgée avec l’œil du Maître des Maîtres et qu'il ma transmise. Je dois la transmettre à mon tour. Grâce à elle, il continue à voir le futur, tout ce qu'il va advenir.

Traversant les époques, corps après corps et vie après vie, ma tâche a été de veiller sur l’œil scrutateur passé de main en main. Beaucoup de temps s'est écoulé. Beaucoup plus que je ne pourrai jamais l'exprimer.

Mais la guerre des Keyblades a enfin commencé, et Kingdom Hearts va apparaître... Un véritable Kingdom Hearts entier, né du choc entre la lumière et les ténèbres. Je vais bientôt rejoindre mes anciens compagnons, et à ce moment-là, ma longue tutelle touchera à sa fin. Il reviendra...

Inconnu

Voir aussiModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .